Radiothérapie

Le rôle de la radiothérapie dans le traitement du cancer reste important. En fonction du type de cancer, elle peut être combinée à une chimiothérapie au lieu d'une intervention chirurgicale ou peut compléter la chirurgie. La radiothérapie permet d'éliminer les cellules cancéreuses éventuellement encore présentes dans les tissus après l'intervention chirurgicale. Une radiothérapie peut aussi être judicieuse avant un traitement chirurgical, afin de réduire d'abord la taille de la tumeur et de simplifier ainsi son ablation chirurgicale.

Les appareils d'irradiation utilisés permettent de traiter même des tumeurs qui sont situées en profondeur. Contrairement au traitement médicamenteux, la radiothérapie est une méthode agissant localement. C'est pourquoi le radiologue détermine d'abord la position exacte de la tumeur à l'aide de procédés d'imagerie modernes, par exemple la tomodensitométrie (CT) ou l'imagerie par résonance magnétique (IRM) qui permettent un réglage précis du rayonnement sur le tissu tumoral.

Le mécanisme d'action de ce traitement repose sur la production de rayons à haute énergie qui sont plus puissants que la lumière UV par exemple. Ces rayons endommagent le matériel génétique (ADN) des cellules de l'organisme et des cellules cancéreuses. Les cellules saines de l'organisme peuvent se rétablir après le rayonnement, car elles sont en mesure de réparer les dommages occasionnés au matériel génétique, ce qui n'est pas le cas des cellules cancéreuses. Le fonctionnement biologique des cellules tumorales est modifié d'une manière telle que les mécanismes de réparation naturels ne fonctionnent plus. Cet effet permet d'atteindre l'objectif voulu: la mort des cellules cancéreuses.

La dose d'irradiation nécessaire pour la réussite du traitement est calculée individuellement pour chaque patiente ou chaque patient.

L'action de la radiothérapie sur les cellules saines de l'organisme est responsable des effets indésirables, notamment la fatigue, les irritations de la peau ou des muqueuses. Ces effets indésirables disparaissent généralement après la fin du traitement. La dose d'irradiation nécessaire pour la réussite du traitement est calculée individuellement pour chaque patiente ou chaque patient. Afin de réduire la charge physique liée au traitement, la dose totale n'est pas administrée en une seule fois, mais (fractionnée) par «portions» réparties sur plusieurs séances de traitement.

Cookies
Keytruda Logo

Ihr Browser oder dessen Version ist veraltet und diese Seite damit nicht darstellbar. Bitte besuchen Sie unsere Seite mit einem aktuellerem Web-Browser. Auf der Webseite browsehappy.com finden Sie eine Auswahl an aktuellen Web-Browsern und jeweils einen Link zu der Herstellerseite.